L'occitanie en bouteille

Mets du soleil dans ton verre !
Vue sur Pic Saint-Loup
Hérault Vin Vin

Un chemin de rêve jusqu’au Pic Saint-Loup

Il y a une balade en Hérault qui reste incontournable : la randonnée du Pic Saint-Loup. Un des symboles de l’Hérault, cette montagne culmine à une altitude de 658m. Pas de quoi faire pâlir ses voisines pyrénéennes me direz-vous, mais pas de quoi rougir non plus. Son sommet offre une remarquable vue panoramique sur la région. Rendez-vous inévitable pour les amateurs de nature et de sport, vous aurez de fortes chances de croiser bon nombre de personnes lors de votre ascension. Qui plus est, cela reste aussi un des terrains de jeux favoris de bon nombre de montpelliérains puisque la dent rocheuse n’est qu’à une vingtaine de kilomètres de la métropole.

Pic Saint-Loup et l'Hortus
Pic Saint-Loup et l’Hortus

L’ascension du Pic Saint-Loup

Un itinéraire de randonnée au départ de Saint-Martin-de-Tréviers

Pour débuter votre expédition, plusieurs possibilités s’offrent à vous. La plus connue et pratiquée reste celle au départ du village de Cazeveille (départ et retour depuis le parking aménagé). C’est l’itinéraire « grand public », certainement le plus prisé puisque le parking est bien arrangé, permettant de stationner facilement, mais surtout l’accès au Pic Saint-Loup a été aménagé en « autoroute » afin de faciliter la grimpette. Il ne vous faudra pas plus de 2h pour accéder au sommet depuis ce départ, sans trop de difficultés.

Sachez qu’il existe depuis Cazeveille un second itinéraire, de 6h cette fois-ci, qui fait tout le tour complet du Pic Saint-Loup. Très peu connu et donc bien moins fréquenté, c’est l’occasion de passer une journée entière sur le site. Attention toutefois, le balisage n’est pas récent, ce qui peut être source d’erreurs ou d’incertitudes parfois. Mais cela reste largement réalisable. Nous l’avions fait l’an passé et on avait bien profité de la balade et de la tranquillité.

Randonnée au Pic Saint-Loup
En route pour le Pic Saint-Loup !

Cette fois-ci nous avons choisi de débuter la randonnée en partant du village de Saint-Mathieu-de-Tréviers. Un « parking » se situe dans les hauteurs. Alors attention, ce parking tient plus d’un aménagement de garrigue qu’une zone bitumée (et nous, on plussoie !). On vous rassure, pas besoin d’un 4×4 mais rouler prudemment est de mise.
Le départ de la randonnée se fait directement depuis le parking. Ça ne traîne pas, on file directement dans les hauteurs, mais gentiment quand même ;). Il s’agit d’un GR donc le balisage est entretenu et parfaitement visible. Aucun moyen de se perdre, sauf si vous le voulez bien 😉

Une randonnée tous niveaux

Rassurez-vous si vous n’êtes pas un randonneur aguerri, il n’y a pas de très grandes difficultés. Le sentier est accessible à tous publics. Par endroits c’est peut-être un petit peu plus abrupte mais rien d’insurmontable. Ne vous attendez pas non plus à des passages escarpés, étroits ou dangereux. On vous le disait, il n’y a qu’à profiter du paysage 🙂

Au cours de la première partie de l’ascension, vous aurez vue sur le château de Montferrand. D’ailleurs, à deux reprises, une bifurcation vous permettra de monter jusqu’à ses contreforts. Cependant, il n’est pas accessible à la visite, puisqu’en ruine et donc dangereux. Par mesure de sécurité, nous vous déconseillons de risquer l’aventure.

Au bout d’une heure trente de marche, le sentier rejoint celui au départ de Cazeveille. C’est parti pour les derniers efforts avec l’ultime grimpette avant d’arriver au sommet ! Là c’est un peu plus raide, mais toujours faisable. Par contre la tranquillité de notre chemin a laissé place à une circulation bien plus dense. Il est parfois plus compliqué de se croiser entre ceux qui descendent et ceux qui montent. On se croise, on s’arrête pour se laisser passer les uns les autres ! Un véritable ballet.
Comment savoir quand on arrive au sommet ? Dès qu’on touche le ciel !

Croix du Pic Saint-Loup
Quand on est à la croix du Pic Saint-Loup, c’est qu’on est arrivé à bon port 🙂

Nous finissons par arriver au but, et être sur le sommet du Pic Saint-Loup. C’est plein de monde partout. Ça, il faut vous y préparer malheureusement. Comme on le soulignait, l’endroit est très prisé. Surtout que cette fois-ci il faisait beau et chaud. Pourquoi ne pas en profiter après tout. On trouve un coin tranquille un peu décentré, face à l’arête de la montagne, à l’ombre de la croix, pour pouvoir pique-niquer.

Planeurs au-dessus de la plaine de Saint-Martin-de-Londres, depuis le Pic Saint-Loup

On en profite pour se détendre, se reposer et surtout se restaurer ! C’est l’heure du repas et il commence à faire faim 🙂 Et on en profite pour… sortir une bonne bouteille de vin ! Un bon Pic Saint-Loup rouge nous a accompagné durant toute la randonnée. Après tout, quel autre meilleur endroit que celui-ci pour boire une bouteille de cette appellation ?!

Cuvée l'optimiste du domaine Chemin des Rêves devant la croix du Pic Saint-Loup
En balade avec nous jusqu’au sommet du Pic Saint-Loup !

Rien de plus appréciable et délectable que de succomber au plaisir de ce nectar tout en profitant de la superbe vue offerte sur l’Hérault. Même la mer nous fait don de se présence à l’horizon.

Après un repos bien mérité, il est temps de repartir. Le retour se fait exactement par le même chemin qu’à l’aller. Il ne s’agit pas d’un tour. Et voilà, après 5h de balade, il est temps pour nous de rentrer à la maison.
En résumé, c’est une randonné que nous apprécions toujours malgré la forte affluence. Nous ne pouvons que vous la conseiller, surtout pour une sortie en famille.

Les vins du Pic Saint-Loup

Domaine Chemin des Rêves

Caveau du Domaine Chemin des Rêves à Saint Gely du Fesc
Bienvenue au domaine Chemin des Rêves

Le Domaine Chemin des Rêves se situe en bordure de la commune de Saint-Gély-du-Fesc, une commune en périphérie de Montpellier. C’est lors d’un événement professionnel que nous avons été amenés à découvrir leur production. Le vin nous avait laissé un bon souvenir donc nous avons opté pour son choix pour notre escapade au Pic-Saint-Loup.
A l’origine de ce domaine, nous trouvons Benoît Viot et sa femme. A l’origine, aucun des deux n’est issu du monde viticole. Benoît Viot provient du milieu pharmaceutique, et sa femme des ressources humaines. Pourtant en 2004, il décida de tout plaquer pour se lancer dans l’univers du vin. Il débuta en louant 7 hectares sur les communes Combaillaux et à Saint-Gély-du-Fesc, classés en AOC Coteaux du Languedoc Pic Saint-Loup et Grès de Montpellier. Années après années il se développa jusqu’à atteindre une taille de 21 hectares. Dernières évolution en dates : la construction de leur cuverie propre (ils étaient en vinification externe avant) et l’obtention du label BIO en 2017.
Petite particularité, le domaine est sur trois appellations : Languedoc, Pic Saint-Loup et Grès de Montpellier. En effet, leurs vignes sont disséminées sur plusieurs villages aux alentours de Montpellier et donc sur plusieurs appellations. Pour notre dégustation, nous sommes restés sur l’appellation Pic Saint-Loup (on reste dans le thème, diantre 🙂 )

Les vins

Gamme des vins du Domaine Chemin des Rêves
La totale !

Accrochez-vous car ce domaine, qui embouteille 100HL/an, propose une gamme composée de pas moins une dizaine de vins. Tout y est : rosé, blanc et rouge. Vous trouverez votre bonheur à coup sûr !

Notre choix s’est porté sur le rouge L’Optimiste, qui nous a accompagné pour notre randonnée.

Bouteille l'Optimiste du domaine Chemin des Rêves
Hop, on vous remet le visuel 🙂
  • Optimiste, 14% – bio. cépages : syrah, grenache, mourvèdre, carignan.

Petit coup de cœur pour cette cuvée : le vin est fleuri au nez avec une bonne odeur de fruits rouges qui se dégage. En bouche il est rond, suave, doux, généreux et ample. La comparaison que l’on pourrait faire est celle d’avoir comme du velours sur la langue. C’est un vin vraiment agréable à la dégustation et qui passe tout seul. Pas de côté agressif ou alcoolique qui ressort. Nous nous en sommes agréablement délectés sur le Pic Saint-Loup. C’était un bon compagnon de randonnée (hélas, mort trop tôt au combat ! On pensera à ramener ses petits copains la prochaine fois 🙂 ).

Vue sur les vignes du Domaine chemin des Rêves
Un coin bien paisible pour profiter du coucher de soleil sur les vignes

En parallèle, nous vous conseillons également les cuvées Abracadabra en blanc et la gamme Soie Blanche. Dans la même lignée que le rouge, ces vins sont très agréables en bouche. Les blancs n’ont pas ce côté acide et écœurant que l’ont peut retrouver parfois.

N’hésitez pas à aller leur rendre visite. Ils sont charmants et vous recevront avec gentillesse et bonnhomie 🙂

Portrait des propriétaires du domaine Chemin des rêves
Et voilà un portrait du couple vigneron

Appellation Pic Saint-Loup

Une appellation récente pour un vignoble déjà renommé

Localisée à une vingtaine de kilomètres de Montpellier, l’AOC s’étend sur 17 communes (15 dans l’Hérault et 2 dans le Gard). Toutes les vignes ont pour point commun celui d’avoir une vue privilégiée sur la fameuse dent rocheuse.
Bien que les vins de cette région soient connus, et reconnus, depuis de nombreuses année, l’appellation Pic Saint-Loup est très récente puisqu’elle est née en 2017. Précédemment, ces vins étaient regroupés sous l’ancienne dénomination géographique du Languedoc. A ce jour, seuls les vins rouges et les rosés peuvent prétendre à l’appellation.
Les vins du Pic Saint-Loup sont reconnus comme étant une valeur sûre de l’Hérault. Ce n’est pas pour rien que ces vins bénéficient de cette réputation. C’est en quelques sortes pour officialiser la chose que l’AOC a été mise en place.
L’appellation ne manque pas d’idées puisque pour leurs futurs développements, ils souhaitent que les blancs rejoignent l’AOC mais aussi, un peu plus tard dans le temps, faire un premier Cru ! Affaire à suivre donc.

Carte des appellations Languedoc et localisation de l'appellation Pic Saint-Loup
Localisation de l’appellation Pic Saint-Loup

Le vignoble du Pic saint-Loup

En typologie de sols, nous retrouvons forte diversité géologique, avec une forte dominance du terrain calcaire. Ce qui correspond au paysage de garrigue et de pinèdes. En terme de climat, celui-ci y est plus frais et plus arrosé que dans le reste du Languedoc. Cela en fait un terre de prédilection pour le cépage syrah, qui s’y épanouie pleinement. Elle est en même la dominante dans la composition des vins de l’appellation.

Les cépages plantés que nous pouvons y retrouver sont :

Rouge

  • Cépages principaux : syrah noire, grenache noir, mourvèdre. Un assemblage d’au moins deux cépages principaux est obligatoire avec un minimum de 50% de syrah.
  • Cinsault, carignan, cournoise et morrastel. Ces cépages ne peuvent représenter plus de 10 % de l’assemblage des vins rouges AOP Pic Saint Loup.

Rosé

  • Cépages principaux : syrah noire, grenache noir, mourvèdre. Un assemblage d’au moins deux cépages principaux est obligatoire. La syrah doit composer au moins 30% de l’assemblage des vins rosés.
  • Cépages complémentaires : cinsault. Ce cépage devant représenter au maximum 30 % de la surface revendiquée dans l’appellation. Counoise, morrastel et grenache gris, qui ne peuvent représenter plus de 10 % de l’assemblage.

La durée d’élevage minimale est de 9 mois. en pratique elle est plus autour de 12 à 24 mois, voire au-delà, selon les cuvées. L’élevage en barriques est pratiqué pour certaines cuvées

Sachez aussi que chaque année les domaines du Pic Saint-Loup organisent des balades vigneronnes, début juin. Une bonne occasion pour découvrir et déguster les vins.

A bientôt !

Occitanisement vôtre !

Pour aller plus loin : 
Domaine Chemin des Rêves
Appellation Pic Saint-Loup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *